Développement économique local à Saint-Tropez

26 fév 2014

Développement économique local à Saint-Tropez

Saint-Tropez, station balnéaire et touristique mondialement connue, est une destination très appréciée des touristes en été et son économie très largement dépendante de cette activité, souffre de plus en plus d’une hyper saisonnalité. Mais on constate depuis quelques années, du fait de la crise économique mondiale mais aussi du fait de la concurrence de nouvelles destinations phares de la clientèle internationale haut de gamme comme Ibiza, la Sardaigne ou la Corse, une saison touristique de plus en plus courte et concentrée sur les mois d’été.
Vérane Guérin alerte les Tropéziens sur ce constat alarmant, images à l’appui :

 

 

De ce fait, l’hiver, la majeure partie des commerces et – phénomène nouveau – la plupart des commerces de bouche, ferment de plus en plus longtemps en hiver. Cette année, avec des vacances de Pâques décalées a fin avril, la plupart des commerces de rouvriront au mieux mi-mars et plus généralement mi-avril. Hors ce sont les tropéziens qui vivent la a l’année qui en pâtissent. Ville morte, obligation d’aller faire ses courses alimentaires dans les villages voisins comme Cogolin ou Gassion, c’est le quotidien des tropéziens qui en souffre. Mais un problème plus grave que la qualité de vie a Saint-Tropez en hiver, qui nous soucie ! En effet, cette économie hyper saisonnière est surtout peu diversifiée, de ce fait les jeunes générations s’ils ne travaillent pas dans la restauration ou le commerce, rencontrent beaucoup de difficultés pour rester à Saint-Tropez.
Le programme de la liste « Pour Saint-Tropez, Rassemblons-nous ? » axera une bonne partie de ses résolutions pour apporter des solutions efficaces et concrètes a ce problème de développement économique a Saint-Tropez.

Articles relatifs

Laisser un commentaire

Champs obligatoires: *

Top