« Céder des biens patrimoniaux est à mes yeux inconcevable ! »

23 mai 2010

Comments: 0

« Céder des biens patrimoniaux est à mes yeux inconcevable ! »

 

Varmatin.com -Publié le samedi 15 mai 2010 à 00H00

L’union au sein de l’opposition municipale locale, forte de six représentants, aura été éphémère. Le groupe, conduit à l’origine par Michel Mède, a littéralement volé en éclats pour se muer en trois mini-groupes de… deux élus chacun. Vérane Guerin et Christian Chauvin constituent sans doute le plus critique à l’égard de la majorité.

Toutefois, la conseillère d’opposition tient à préciser : « Nous reconnaissons que la municipalité fait de bonnes choses, notamment au niveau de la réhabilitation de la vieille ville et de la mise en place de la vidéosurveillance. » En revanche, ses sourcils se froncent dès lors que vous évoquez les finances communales. « En trois ans, le taux des taxes des impôts locaux a augmenté de 7,5 %(1). Ce n’est pas acceptable. »

Cet argent va servir à financer les travaux

Effectivement. Nous savons que le coût est conséquent mais, parallèlement, la ville vend une partie de son patrimoine : le jardin Paul-Signac, La Chaudière dans la Drôme, la maison Zippoli. Or, pourquoi ne pas se séparer de ces biens sous forme de baux emphytéotiques ? Ainsi, ils reviendraient dans X années au sein du giron communal. Céder des biens patrimoniaux est à mes yeux inconcevable !

La création du musée de la Citadelle doit vous satisfaire

Oui, Ce lieu emblématique méritait un tel projet muséal. Hélas, le budget sera déficitaire chaque année.

Avez-vous des idées pour remédier à ce déficit ?

En créant un espace scénique afin d’organiser des manifestations culturelles dont les bénéfices serviraient à équilibre les comptes du musée.

Le futur complexe cinématographique sera lui aussi un plus culturel

Je n’en suis pas certaine. Que va devenir la mythique salle de La Renaissance ? De plus, ces salles seront privées.

Le projet « Pôle de l’enfance » trouve-t-il grâce à vos yeux ?

C’est une excellente idée, mais combien cela va-t-il coûter ?

Tout n’a-t-il pas un coût ?

Je vous l’accorde, mais d’autres pistes mériteraient d’être explorées. Toutefois, ce dossier, je le dis et le répète, est une très bonne chose.

Quelle est votre position concernant l’intercommunalité ?

Comme il s’agit d’une obligation, plutôt que de subir, nous devrions vite trouver un terrain d’entente. Mais je sais que cela n’est pas simple.

Quel regard portez-vous sur la politique communale ?

Cela me paraissait bien plus simple de l’extérieur, je l’avoue. Mais c’est passionnant. J’ajoute que la problématique tropézienne est très complexe.

Vous ne représentez finalement qu’un tiers de l’opposition. C’est peu.

Notre liste a recueilli 46 % des suffrages. Vous trouvez que ce n’est pas beaucoup ? Certes, nous sommes désormais divisés. Mais je pense que les électeurs qui ont voté pour nous étaient contre le programme de la majorité actuelle. Or, comme un des groupuscules a quasiment rejoint les bancs de cette majorité, nous pouvons nous prévaloir de représenter la grande majorité des milliers de personnes qui nous ont accordé leur confiance.

1. Ce pourcentage ne prend en compte que les augmentations municipales.

Articles relatifs

Laisser un commentaire

Champs obligatoires: *

Top