LE DEGRÉ 0° DE LA GESTION DE LA SÉCURITÉ 

13 oct 2015

LE DEGRÉ 0° DE LA GESTION DE LA SÉCURITÉ 

Cet été, l’insécurité dans le village a surgi à la une de l’actualité.

Si les rixes nocturnes augmentent depuis plusieurs saisons, cette année,  des Tropéziens ont été victimes d’agressions physiques sévères dont une particulièrement grave.

Face à son mutisme et pour avoir des réponses, lors du dernier conseil municipal, j’ai interpellé solennellement Mr le Maire lui demandant :

  • 1 les mesures qu’il allait prendre
  • 2 les moyens qu’il allait engager pour enrayer cette évolution de la violence
  • 3 la démission de son délégué à la sécurité pour incompétence totale et déni de la gravité de la situation

Hélas ! Comme très souvent, au lieu de parler d’avenir, nous avons eu droit au passé et à des chiffres…

Et un retour en 2008 où il avait décidé d’installer des caméras dont ne voulait pas son prédécesseur. Vrai ! Il a eu cette bonne initiative.

Mais après ? L’aggravation de ces dernières années montre :

  • que la violence nocturne évolue
  • que ces moyens ne suffisent  plus ou sont mal exploités
  • que  si l‘effectif des policiers municipaux a augmenté, il est géré de façon non pertinente

Vouloir bien faire ne suffit pas.

Attendre que l’État, le Préfet, les gendarmes règlent le problème n’est pas la bonne solution dans un temps où l’État se désengage de plus en plus matériellement et financièrement…

Il faut des IDÉES et de la MÉTHODE dans la DÉCISION et l’ACTION.

Fidèlement vôtre
Vérane Guérin

Articles relatifs

Laisser un commentaire

Champs obligatoires: *

Top